About the Artist
Born in Montreal in 1960, John F. Marok graduated from John Abbott College and Concordia University with a special emphasis on painting. He is a recipient of the Queens Jubilee Medal, has been awarded Grants by the Canada Council and from Quebec's ministère de la Culture and has painted and completed research residencies in Europe and Canada. An accomplished, full-time painter, Marok has been working and exhibiting for 35 years.

In 1980, Marok was jury selected at 19 years old (the youngest participant) for the 3rd Biennale of Quebec Painting, held at the Saidye Bronfman Centre in Montreal. The following year he was represented by the Grunwald Gallery, a prestigious commercial gallery in Toronto and participated in an important exhibit of Quebec painting at the Art Gallery of Ontario (AGO). At 22 years of age he was given his first one-man exhibition at Grunwald and received much critical acclaim and commercial success. Subsequent to several other exhibitions John's work became nationally recognized and collected by several museums across Canada, namely: Musée d'art contemporain du Quebec (Montreal), Canada Council Art Bank (Ottawa), Musée du Québec (Québec), MOCCA (Toronto), Nickel Arts Museum (Calgary).

During the 1990's Marok's work was purchased exclusively by Jean Lapointe and then by Gaetan Morin. These highly regarded collectors sold and distributed Marok's paintings into private collections and the collections of The University of Ottawa, The University of Quebec, McGill University and also the collections of the City of Ottawa and the City of Gatineau which houses over 100 paintings by Marok.

For the past 25 years John has been living and working in Wakefield, Quebec where he maintains his full-time art practice. Of his paintings, John says: "My paintings are inspired, influenced and shaped through my experience of places, people and things in my life. I work with the belief that what is most personal is also most universal. My perception is that our vulnerability, our deepest innermost thoughts and feelings of the world around us can be common and shared."

***

Né à Montréal en 1960, John F. Marok est diplômé du Collège John Abbott et de l'Université Concordia avec un accent particulier sur la peinture. Il est récipiendaire de la Médaille du jubilé de la Reine, a obtenu des subventions du Conseil des Arts et du ministère de la Culture du Québec et a peint et complété des résidences de recherche en Europe et au Canada. Une accompli, peintre à temps plein, Marok a travaillé et présentant depuis 35 ans.

En 1980, Marok était jury sélectionné à 19 ans (le plus jeune participant) pour la 3e Biennale de peinture au Québec, qui s'est tenue au Centre Saidye Bronfman à Montréal. L'année suivante, il a été représenté par la galerie Grunwald, une prestigieuse galerie commerciale à Toronto et a participé à une importante exposition de peinture du Québec à l'Art Gallery of Ontario (AGO). A 22 ans, il a donné sa première exposition personnelle à Grunwald et acclamé par la critique et le succès commercial. Suite à plusieurs autres expositions du travail de John est devenu reconnu au niveau national et recueillis par plusieurs musées à travers le Canada, à savoir: Musée d'art contemporain du Québec (Montréal), la Banque du Canada Conseil des Arts (Ottawa), Musée du Québec (Québec), MOCCA (Toronto) , Musée des arts Nickel (Calgary).

Pendant les travaux de 1990, a été acheté Marok exclusivement par Jean Lapointe, puis par Gaetan Morin. Ces collectionneurs réputés vendus et distribués les peintures de Marok dans des collections privées et des collections de l'Université d'Ottawa, l'Université du Québec, l'Université McGill ainsi que les collections de la Ville d'Ottawa et la Ville de Gatineau, qui abrite plus de 100 peintures par Marok.

Pour les 25 dernières années, John a vécu et travaillé à Wakefield, au Québec, où il maintient sa pratique de l'art à temps plein. De ses tableaux, Jean dit:.. « Mes tableaux sont inspirés, influencés et façonnés par mon expérience des lieux, des gens et des choses dans ma vie, je travaille avec la conviction que ce qui est le plus personnel est également plus universel. Ma perception est que notre vulnérabilité , nos pensées les plus profondes et les sentiments les plus intimes du monde autour de nous peuvent être commune et partagée. »